half 70.3 d'aix + tri du cap sicié

 

Coucou le club, j’espère que vous allez tous bien et que vous avez fait une bonne saison.  Voici un petit compte rendu de mes deux dernières courses.

1°) Commençons par le 70.3 Half Ironman  d’Aix, superbe course  que je conseille à toutes et à tous pour plusieurs raisons.

Premièrement les parcours : la natation 1900m dans le lac de Peyrolles  fut très agréable avec une température de l’eau à 22°C. Malgré le monde (environ 1250 partants individuels) pour une fois  j’ai pris beaucoup de plaisir à nager et j’ai pu m’extraire de l’eau en 27’ environ.  La transition, entre la sortie de l’eau et le parc à vélo, était un peu longue à mon goût, mais bref c’est un détail.

Ensuite, j’enfourche mon vélo pour 90 km d’un parcours très technique, heureusement j’avais fait deux reconnaissances cet été, ce qui m’a bien servi vu le profil vélo.  Compter presque 1300m de dénivelé positifs (sur 90 km c’est déjà pas mal !) dans le massif de la Sainte Victoire qui est fidèle à sa réputation, magnifique. Le parcours vélo contient 5 cols à franchir, dont les deux plus durs sont le col des Portes et le Sangle (allez voir sur le site de l’épreuve). 

Mon gros entrainement à vélo de cet été et les recos du parcours  m’auront permis de boucler le tour en 2H39 soit 33,7 Km/h de moyenne, j’en suis très satisfait, car j’ai rarement aussi bien roulé. Seul petit point noir (et je commence à croire qu’ils le font exprès) une arbitre m’a mis un carton noir ( 4’ de prison) pour soit disant « drafting ». En fait, je me suis retrouvé en tête d’un peloton dans la descente avant de monter vers le Sangle. Le problème c’est que même en étant en tête avec personne devant ma roue, j’ai eu bon au carton. Il  aurait fallu que je freine et que je laisse passer tout le monde, chose que tout le monde fait bien sûr… Tous ceux qui me connaissent comprendront vite qu’avec mon vieux Giant des années 2005 (jaune), j’aurais bien du mal à drafter  tous  ces avions de chasse profilés voire même équipés de roues  lenticulaires. Bref c’est la malchance dira-t-on, et pour tout le groupe une petite dizaine environ.

Enfin la course à pied, après avoir posé le vélo à la Rotonde et avoir patienté 4’ dans la tente prison…  Le parcours était constitué de 3 boucles de 7 km, avec une arrivée très sympathique cours Mirabeau surtout avec les deux night clubers  infatigables Nadir et Vincent  qui m’y attendaient. Ce parcours fut très sympa dans le cœur de la ville d’Aix, en passant par des parcs…. Mais pas facile, car pas si plat qu’on pourrait le croire. Je boucle ce semi  en un peu plus d’ 1H27’,  très heureux car n’ayant jamais couru aussi vite de ma vie même sur un semi sec.

Total : 4H51’ et si vous retiré 4’ de pénalité, ça fait 4H47.

Classement 223/ 1250.

J’espère pouvoir le refaire l’année prochaine, avis aux amateurs, n’est-ce-pas Nadir et Vincent !

Vassili

 

2°) Le Cap Sicié. Un super triathlon CD pour clôturer la saison que je recommande également à tous. Je me suis là aussi régalé mais je n’étais pas dans une grande forme dû à plusieurs mauvaises nuits dans la semaine (ceux qui ont ou ont eus des enfants en bas âges me comprendront vite !) et pas vraiment récupéré d’Aix.

La natation est superbe à la Seyne sur mer, dans une mer plate et à plus de 20°, pour la mi-octobre  c’est pas mal. Le parcours consistait en deux boucles de 750 m avec une sortie à l’australienne.  Je nage en 26’ environ les 1500M (pas si mal mais peu mieux faire comme dirait l’autre). J’enchaine le vélo (un peu plus de 42 KM) sur un parcours que je ne connaissais pas du tout, avec du relief. En effet une grosse bosse à monter deux fois,  qui casse bien les jambes.  C’est sur la partie vélo que je me suis le moins bien senti mais le plaisir était tout de même là, ne serait-ce que pour le paysage. Fatigué, j’ai le sentiment de ne pas avoir récupéré et un peu peur dans les descentes car je n’ai pas reconnu le parcours. Je bouclerai les 42 km à 32 km de moyenne.

Puis c’est partie pour la course à pieds, 10 km en deux boucles. Le relief est varié, on y retrouve du plat, de la grimpe, du bord de mer et même 300m dans le sable mou sur la plage avant la finish line ( ça  achève bien avant d’arriver !).  J’ai couru les 10km en 42’58’’, ce qui n’est pas folichon mais correct.  Au final, très content d’avoir  fait ce triathlon qui m’aura procuré beaucoup de plaisir, bref je vous le recommande pour clôturer la saison.

Total 2h35 et 74ème sur environ 300.

A plus.

Vassili

ce site a été créé sur www.quomodo.com