grand raid des dentelles2012

grand raid des dentelles

Grand raid Dentelles Ventoux

 

Course pour le plaisir et pour une bonne action puisque les engagements vont pour la recherche d’une maladie orpheline : la glycogénose 


Me voila engagé avec 6 collègues du boulot pour un raid de 100 kms autour du Ventoux et des Dentelles de Montmirail, raid que je prends quand même au sérieux niveau préparation car j’ai un des gros morceau du parcours, départ de Bédouin arrivée au sommet du Ventoux 12 km de montée…

 

Rendez vous à Bédouin samedi à 7h30 pour prendre mon relais, je suis prêt et confiant, la météo est bonne mais du vent est annoncé au sommet, mon relais arrive, pointage, transfert du matériel de « survie »dans mon sac à dos, vérif de mon sac par l’organisation et c’est parti, la pente dans le premier kilo sert d’échauffement, je bifurque dans un single sous une forêt de chênes qui me met dans l’ambiance de ce qui m’attends tout le long du parcours, la marche sportive est plus approprié à ce style de chemin, de la roche, des racines, quelques arbres couchés en travers…faut faire attention à tout. Je progresse sur un bon rythme, je m’hydrate bien car la T° commence à monter au même titre que le chemin !! Je sors de la forêt dans une clairière ou une bergerie en pierre trône au milieu avec une superbe vue sur la plaine de Carpentras avec le Lubéron en fond et au loin les Alpilles ; je savoure un instant ce paysage c’est magnifique.

Je continue sur les différents singles qui sillonnent sous la forêt, le long d’une combe, ou qui traversent un pierrier soit en courant ou en marchant.

Les pierres blanches commencent à faire leur apparition, à la sortie de la forêt me voilà au pied de l’énorme tas de cailloux qui constitue le Ventoux, en haut j’ai en visu le relais qui pour moi sera l’arrivée, le vent est présent et fait chuter la T° il faut bâcher car après avoir bien transpiré il fait froid, je décide d’accélérer le pas jusqu’au sommet et de tout donner dans ses derniers kilomètres, je marche, je cours, je me met limite dans le rouge.

A l’arrivée beaucoup de monde, malgré le vent assez fort, les collègues sont là, on va au pointage, transfert du matos de survie et ensuite un bon massage qui fait énormément de bien …

Nous nous classons 16eme en 13h40

@+ Hervé

ce site a été créé sur www.quomodo.com