embrun 2012

FINISHER EMBRUNMAN 2012….


Arrivé sur les lieux le samedi, les derniers jours  avant la course se passent sans stress… petite reco des 50 premiers kms vélo le dimanche et trempette dans le lac seront mes derniers entrainements de cette préparation commencée le 1er novembre !!!!

Réveil à 3h après une bonne nuit de sommeil et un petit déj pas plus copieux que d’habitude, le départ pour le plan d’eau se fait sous haute impatience et une grosse envie d’en découdre !

6h le départ est donné, à partir de ce moment, la principale donne est de gérer son effort…. Pas plus de coups que ça lors des premiers hectomètres ; à partir de 500m je me mets à l’avant d’un petit groupe puis me retrouve seul tout le 2è tour, je me fais vraiment plaisir dans ce lac en gérant au max !!! Je sortir de l’eau en 55’ avec 135 puls de moy…..

On rentre tout de suite dans le vif du sujet dés le départ vélo, les bosses s’enchaînent et les écarts commencent déjà à se creuser ; des « motos » avec des braquets énormes me passent 3 à 4 km/h plus vite mais vu le vent de face et la chaleur annoncée, je me dis que je les retrouverai plus tard !!!Les sensations sont très bonnes et ma trame de course à savoir une gorgée toute les 5’ et du solide toutes les 35’ permettront d’effectuer tout le parcours vélo sans aucun coup de mou…Arrivé à l’Izoard à 11h15 et après quelques bisous d’encouragements de mes filles venues m’encourager, le début de la course commence à cet instant …. La concentration deviens plus grande et mes jambes commencent à me trahir après la descente… des crampes  m’obligent à descendre du bike et de m’étirer ! A partir de ce moment elles ne me quitteront plus et ne permettront pas de mettre les braquets prévus…. Tant pis il y a pire quoiqu’il arrive je terminerai !!! Malgré tout je rattraperais énormément de monde dans le pallon et le chalvet que je monterai sur un bon rythme….. La pose du vélo se fera avec un petit goût d’inachevé puisque cardiaquement et mentalement je n’ai pas l’impression d’avoir fais autant de bornes…. 7h21 pour les 188 kms à 60% fcm !!!! Temps espéré au départ 7H…. Je ne m’affole pas le soleil brille et je suis en train de vivre un truc énorme !!(Beaucoup de vent cette année ; les temps vélo sont élevés par rapport à l’année dernière…. Sauf pour les 3 premiers !)

Départ du marathon sous un cagnard énorme, ma frustration me fait sortir du parc comme sur un half, je passerai sur des bases de 3H40 au 1er  10kms mais mes quadris me rappellent à l’ordre et le reste m’obligera à faire de la marche course….toujours pas de coup de mou ni d’envie de m’arrêter  ! C’est hyper frustrant mais c’est comme ça ! On verra l’année prochaine pour le chrono et le top 50 qui était l’objectif de départ…. Le marathon se bouclera en 4H30 avec une bonne partie de rigolade avec mes potes qui ont pour certains traversés la France pour venir m’encourager !!!

Je finirai les 200 derniers mètres main dans la main avec mes deux filles ….. L’émotion est à son comble, je crois que je n’ai jamais pris autant de plaisir sur une course ce qui prouve que ma préparation était optimale ! prêt à résigné les yeux fermés mais avant je vais essayer de soigner ces petits problèmes de santé !!! Je pense à toute cette préparation qui était la bonne mais pas sans sacrifices…. Je me dis qu’au final l’objectif est atteint…….Le plaisir d’avoir vécu « ce truc de fou!!!!! »


Jérôme Vaglio

vv.png
sans-titre.png
ce site a été créé sur www.quomodo.com