TRIATHLON DE TRICASTIN 2014

TRIATHLON DE TRICASTIN

"Pendant que d'autres sont à Sausset moi j'étais à Tricastin le 10 mai. C'était un format S, qualificatif pour les championnats de france de tri. 
Arrivée à destination il ne fait pas beau et il y a du vent (comme l'année dernière...), je récupère mon dossard et fais un petit état des lieux, je vais ensuite m'échauffer à vélo et en natation quelques minutes avant le départ puis HOPHOP comme des sardines dans le lac, sç part fort je suis dans un groupe moyen, je sors de l'eau avec des filles de Orange, je fais une transition plutôt lente avec le stress puis j'ai pas encore la technique des pros avec leurs chaussures (ça viendra), le parcours vélo est de 21km, plat avec 3 tours à faire de 7km, je tire un relais de 7km avec des filles derrières, puis je laisse ma place mais ca ne veut pas avancer...La deuxième transition se passe mieux et je repars pour la course à pied qui est de deux fois le tour du lac,  je garde les mêmes écarts avec les filles qui étaient devant moi, le premier tour est difficile, le deuxième passe mieux et je finis en 1h18 et 18ème juniors, je ne serais pas qualifiée car ce sont les 9 premières qui le sont. 
En revanche j'ai amélioré mon temps par rapport à l'année dernière de 10 min, je suis contente."

Sandrine

TRIATHLON DE TRICASTIN

Le half de Aix se profilant et n'ayant fait que des duathlons/triathlon S depuis le début de saison, j'ai jeté mon dévolu sur le CD du Tricastin pour éviter d'avoir une marche trop grande entre le sprint et le half.
Sur l'autoroute, direction la Drôme provençale, je prends la pluie, le ciel est noir et je me dis que j'ai peu de chance de sécher en sortant de l'eau avec un temps pareil!
Finalement les nuages se lèveront 5mn avant le départ. Au retrait des dossard, bonne surprise, je retrouve Michaël Leplatois. Le départ et l'arrivée étant dissociés, on s'arrange avec nos voitures ce qui évite d'aller en vélo sur l'aire de départ qui se trouve à une dizaine de kms. Le plan d'eau où sera donné le départ est vraiment agréable, l'eau n'est pas trop froide, il n'y a pas d'algues et surtout l'eau n'a pas le goût d'hydrocarbures... ça change.
Je fais une bonne natation mais je perds le contact avec le groupe de tête, du coup, je nagerai en solo avant de sortir du parc complètement seul, les mecs de devant étant déjà sur leurs vélos et ceux de derrière encore dans l'eau !
Au bout de quelques kms je reviens sur plusieurs coureurs dont 2 du Tricastin qui me drafteront jusqu'au 30ème km, jusqu'à ce que j'en envoie chier un en lui disant que ce qu'il fait n'est pas honnête ! Le parcours étant très serpenté, difficile pour les arbitres de tout surveiller et certains concurrents profitent toujours de ces situations. (ah si j'étais arbitre je ferai un massacre..., une pluie de cartons noirs tomberait) Mis à part ça le parcours vélo est très vallonné et très sélectif.
A l'entrée du parc à T2, un concurrent tombe devant moi, je l'évite de justesse mais je mets du temps à trouver mes chaussures dans le parc et ma transition est très longue (1'30'') du coup je perds quelques places. Je négocie mon 10kms en moins de 40mn ce qui me permet de finir 9ème au scratch, content de ma course qui fut très éprouvante en particulier à cause du parcours vélo.

Julian

Les résultats c'est en cliquant ici !

9ème Julian Fontaine en 2h13'31' & 68ème Michael Laplatois en 2h31'28'
ce site a été créé sur www.quomodo.com