CROSS TRIATHLON GREENMAN 2014

CROSS TRIATHLON : GREENMAN (LA LONDE LES MAURES)

"Distances 1.5 km natation en mer, 38 km VTT, 8 km cap
Le chantier s'annonçait plus que sérieux, je n'ai pas été déçu...
Tout commença sur la zone de départ, située sur la plage de l'argentière à la londe des maures dans une petite pinède au bord de la grande bleue sous un soleil radieux (déjà 28° à 11h du mat). Gros plateau au départ, des habitués aux podiums nationaux et internationaux en Xterra, un parcours vtt magnifique (aux dire d'un copain qui l'a reconnu) mais costaud à l'ancienne avec des bosses raides qui n'en finissent pas et pour finir un trail sur le sentier côtier...c'est à dire soit dans le sable soit dans les rochers, les escaliers, racines. Après des préparatifs dans les temps et un bon briefing c'est parti pour les 3 tours de natation (!!) et oui 2 sorties à l'australienne avec 100 m de cap sur la plage avant de replonger. Comme d'hab dur dur pour mézigue de rester dans le rythme mais la natation en mer c'est beaucoup mieux qu'en lac au moins on peut profiter des beautés des fonds marins. Transition correcte mais je sort 31°sur 120. Donc comme d'hab pas d'arrangement gaz en vtt, la première heure est une succession de bosses raides longues, de plus en plus raides et il faut rester vigilant car le balisage n'est pas au top, gérer les dépassements. Le parcours serpente dans le massif des Maures, splendide! Bon mais ça reste la bagarre je suis remonté sur les pilotes du top 10, peut être un peu trop vite d'ailleurs, panoté 7° au fond d'un ravin improbable lors d'un passage technique en sous bois. Je double encore un concurrent en galère mécanique et je me dis qu'il faut maintenant assurer en descente pour ne pas crever ou chuter. Mais la dernière phase d'ascension va m'être fatale, je prend un gros coup de chaud et laisse filer les 2 pilotes à 100 m devant moi (le futur vainqueur en vétéran et le champion du monde Xterra 35-40ans). J'aborde donc la fin de parcours toujours concentré mais cela ne suffira pas pour éviter de me perdre!! Rien de grave mais 2 bonnes minutes perdues bêtement.les derniers sentiers nécessitent du pilotage et sont suffisament ludiques pour me faire oublier les cannes qui durcissent et la chaleur. Dernière partie roulante et hop transition pour aborder LE trail. J'ai les bonnes jambes mais pas encore trop les bonnes habitudes xterra... Au lieu de repartir progressivement, j'enchaine fort et commence un long calvaire de 50' dans des sentiers certes magnifiques mais terriblement exigeants après 2h30 de course. Bref, je me fais doubler après 5 km et finis au moral. Au final 3h10 de course, 7° au scratch, 3° vétéran content d'avoir réalisé une course propre, pleine de sensations. Place à la récup J-14 avant le Xterra France."

Philippe
ce site a été créé sur www.quomodo.com