triathlon de Cassis 2013

Mon premier « M » direction Cassis

Après avoir dû déclarer forfait pour Manosque (pour cause de blessure), j’ai donc décidé de m’inscrire

à celui de Cassis en espérant que mon mollet me laisse tranquille.

Triathlon pas facile à première vue mais très intéressant de par son dénivelé en vélo et en CAP (pour la

natation à voir suivant le temps ….)

Bonnes sensations aux entraînements sur les 3 dernières semaines notamment sur les enchaînements Vélo / CAP.

Me voila donc parti ce dimanche matin vers 6h00 direction Cassis. Temps maussade annoncé pour ce dimanche mais oh surprise pas de pluie au petit matin.

Après avoir retiré mon dossard, je pars récupérer mes affaires (ça commence déjà à monter), parking à au moins 1km, puis me rends au parc à vélo. Sur la route je rencontre quelques gars du club, Ben et Nico un peu à la bourre puis Julian, Hervé et Julien (notre seul supporter) qui viennent de récupérer leurs dossards.

Au parc à vélo, j’installe mes affaires tranquillement avec Yvan et Jacques, puis départ vers la plage.

Malgré quelques petites vagues, la mer parait assez calme, température annoncée 18° et le soleil fait tout doucement son apparition.

Départ natation pour deux boucles de 750m avec une sortie à l’Australienne, je me place à l’extérieur, les premiers mètres se passe bien et notamment la première bouée. Les sensations sont bonnes (c’est rare pour moi en natation..), malgré quelques soucis avec mes lunettes, j’arrive à sortir en 95 ième position en 28’ environ (en

net progrès par rapport à Vitrolles).

Arrivée à la T1, j’aperçois Yvan prêt à partir, le temps d’enlever la combi, de mettre les chaussettes et un petit coupe vent me voilà parti à mon tour.

Départ en côtes très difficile, cardio au taquet, je commence à doubler malgré un mal aux cuisses qui ne me quittera plus jusqu’à la fin de la course. Le parcours est très vallonné (Dénivelé de 800m annoncé), première côte du 3iéme au 9iéme (au retour ce sera plus facile car on là descendra), j’arrive à maintenir un bon rythme et à doubler quelques concurrents. Je croise Julian au taquet, puis Jacques et Gaël sur le retour et arrive à mon tour à mi-parcours, demi-tour direction Cassis. Vu mon mal aux cuisses, je gère afin d’en garder un peu pour la CAP. Sur mon retour je croise Ben et Hervé en plein efforts. Arrivé sur Cassis, mon compteur me donne 41 kms et je me dis c’est bon, je suis arrivé mais à droite d’un rond point apparaît une dernière côte atroce de 300m environ qui m’achève les cuisses. Bonne partie vélo tout de même en 1h28 pour 42,5kms au compteur.

Arrive la T2, effectuée rapidement et c’est parti pour la CAP (2 tours de 5kms) avec devinez quoi, une belle côte pour commencer. Début très difficile mais je retrouve quelques bonnes sensations au bout du 5iéme km, je double Hervé dans son premier tour (qui pourtant avait les bonnes baskets !!) et fini sur un bon rythme en 2h42mn39s (40iéme au scratch sur 410 et 4iéme V2).Très content de mon premier M.

Très bon et difficile triathlon avec une très bonne organisation, un temps parfait et pour les Yaourt, demandez à Jacques…c’est un fin connaisseur.

Bravo à tous les gars du Club, Nico (pour son 1 er tri M), Ben, Yvan, Julian, Hervé, Jacques et Gaël et merci à Julien (notre seul supporter).

JY

l'avis de Yvan

L'an dernier, je n'étais que nageur. Et puis Christine est passée par là, elle à drainée son mari et plein d'autres. Après Manosque réalisé en pass club (une formidable initiative pour prendre pied dans le triathlon) me voila avec une petite dizaine de SALON TRIATHLON, tous les uns à coté des autres dans le parc.
La crique de départ est magnifique et le temps se prête bien à l'effort qui se prépare. Jacques est calme et ses conseils simples et précis rassurent énormément lorsqu'on est débutant. Pendant le brieffing nous cotoyons Fabien GILLOT, Nathalie SIMON, Myriam LAMMARE et puis moins de 10 secondes avant le départ Jacques place ses lunettes, cela se densifie le long de la ligne on le sent ça va partir. La lessiveuse est impressionante, pourvu que je ne prenne pas un coup dans les lunettes. Le coeur monte très vite, ça bouscule, et on arrive déjà à la  première bouée. Doucement je commence à poser ma nage.
Allez on attaque le velo, la première bosse en sortie de Cassis sonne comme un avertissement, le denivelé sera présent et les jambes vont bien le sentir. Je repense à ce déblocage avec Bruno BIOT dans le Val de Cuech et en rentrant d'Eyguières les sensations sont les mêmes, les jambes chauffent, j'attend un replat qui ne vient jamais. Heureusement il y a toujours un concurrent devant, un point de mire, un petit objectif qui pousse à se mettre en danseuse pour remettre du rythme. Tiens ça aussi Bruno me l'avait dit. J'arrive en haut de la principale difficulté et à contre sens la voiture d'ouverture de course passe avec Rémy DIGREGORIO, gainé à bloc et ses deux pistons entrainant un braquet dantesque. Julian, Jacques Gael et Jean Yves passent également et les montagnes russes continuent. Ca y est demi tour, toutes les descentes il faudra les monter et inversement. Mais pour courronner le tout, les organisateurs soucieux de préparer la CAP nous font passer par une montée de 700m à 10% juste avant l'entrée dans le parc.
Allez on attaque la course, rebelotte grosse montée, grosse descente, sentier rocailleux, j'en viens presque à regretter l'aisance des foulées sur la piste. Je passe au km 4 qui correspond au km 8 pour ceux qui ont fait leur premier tour. Gael me double, j'ai 4 km de retard. Je connais la boucle, je tente de mettre un peu plus de rythme, les paroles du speaker commencent à être perceptibles, ça sent bon. Ligne franchie dans le même temps que Manosque 3h04. Vu le denivelé je suis content, je retrouve l'élite du SALON TRIATHLON, plus une goutte de sueur sur le corps on discute on refait la course. Hervé et Nicolas arrivent, petite photo souvenir dans le parc avec les machines de guerre de Gael et Julian en guest star. Merci à tous pour les conseils, les entrainements et la convivialité. L'hiver sera consacré au velo et à la CAP histoire de progresser en vue du mois d'avril.
Yvan

Les résultats des salonais

Julian Fontaine 9ième en 2h30'49" 3ième Sénior
Jacques Rébufa 24ième en 2h37'13"
Gaël Pradel 32ième en 2h41'01"
Jean-Yves Desse 40ième en 2h42'39"
Yvan Sauzeau 163ième en 3h04'39"
Benoît Aubert 189ième en 3h08'29"
Herve Dessaud 210ième en 3h12'49"
Nicolas Maurras 282ième en 3h30'14"

L'oeil de Julian

Après quelques mois au ralenti en ce qui concerne le triathlon j'ai pu refaire une course le 13 avril sur le CD de Cassis.
Départ le matin vers 6h avec la famille Dessaud (père et fils)
Arrivé à Cassis petite surprise pour moi car je pensais faire un triathlon sprint et le triathlon de Cassis, c'est un CD! Je n'avais pas fais attention lors de l'inscription. Du coup je pars un peu inquiet en me disant que ça risque de faire long pour moi.
Je me prépare, à la bourre, heureusement Julien m'aide un peu et je sors bon dernier du parc à vélo pour assister à la fin du briefing de course sur la plage.
A peine le temps de me placer et le départ est donné. J'essaye de partir vite mais je suis rapidement sanglant et flytoxé!! Du coup je fais le reste de la natation comme je peux pour sortir à la 41ème place. En sortant du parc Julien me dit que Jacques (le webmaster) n'est pas loin du coup j'observe en espérant l'apercevoir et quelques kilomètres plus tard je le rejoins dans une côte bien corsée! Je poursuis mon effort pour le distancer tout en me disant que je risque de le payer sur la CAP. Je remonte des concurrents petit à petit pour arriver dans un groupetto de 5-6 coureurs où ça drafte sévère!! J'essaye de partir mais tels des sangsues, ils s'accrochent à ma roue les fourbes! Je fais le vélo devant et j'arrive au parc en 1h23. J'apprends plus tard que j'ai le 6ème temps, très content de mon vélo donc!
La CAP se passe bien, le parcours est très vallonné, ça fait très mal aux jambes, je perds une place au 8ème kilomètre, j'essaye d'accrocher mais le gars a des ailes.
Je finis finalement 9ème au scratch, content de ma course mais surtout heureux d'avoir pu refaire un triathlon!
Julian F. (Photo ci-dessus de Julian mais après Sausset le 8 Mai 2013)

le cd selon hervé


Le triathlon CD de cassis veut dire plus exactement... triathlon "Côtes Difficile" de Cassis!!!!!
C'est une très belle épreuve dans un cadre magnifique entre mer et collines provençale, une organisation parfaite, une météo idéale, une mer pas trop froide et calme mais on m'avait prévenu c'est un triathlon assez difficile compte tenu du dénivellé en vélo et course à pied.
Arrivé a Cassis avec Julien notre supporter du jour et Julian qui pense courir un sprint... mdr, on retrouve les autres représentants du club au parc à vélo et nous voila sur la plage pour le départ natation.
l'aire de départ n'est pas trop étendu et 400 forcenés en même temps et bien faut faire sa place, c'est ce que je fais en jouant des coudes tout en nageant façon water polo (merci Driss...) au début pour ne pas prendre des coups de pieds, j'arrive a sortir de cet amas de jambes et de bras avant la premier bouée pour la suite je nage correctement sans être géné par les autres concurrents, je rejoins l'aire de transition peu de temps avant Benoit et on sort ensemble en vélo, première difficulté dés la sortie du parc, une côte qui fait bien mal aux cuisses et qui fait monter le cardio a bloc, va falloir gérer tout le long du parcours vélo car ça monte, ça descend ainsi de suite...jusqu'au demi tour ou on inverse ça descend, ça monte... je croise les gars du club Julian, Jacques, Gaël, Jean-Yves,Yvan, Benoit, Nicolas tout le monde est là, on s'encourage c'est sympa. Retour sur Cassis je me ravitaille dans la dernière descente enfin... dans ce que je croyais être la dernière descente car dans un rond point au bas de Cassis les organisateurs nous font remonter sur les hauteurs du village par une côte qui "déchire"... retour au parc et voila la partie course a pied qui débute de suite par une montée interminable qui fait une fois de plus bien mal aux jambes, je vais mettre du temps a me refaire mais ça s’enchaîne encore une montée, un chemin rocailleux, passage au bord de la mer, le parcours est beau mais très dur j'ai mal partout, Je croise Ben et Gaêl, Jean-Yves me double petite tape amicale d’encouragement mais j'ai l'impression d’être arrêté, la seconde boucle se passera mieux j'arrive a remettre un peu de rythme dans ma foulée et l'arrivée se profile, Julien et Jean-Yves donnent de la voix pour les derniers mètres, content d'en finir,  on se retrouve tous, on se raconte notre course, nos difficultés sur ce parcours exigeant, tous le monde est heureux d'avoir terminé ce beau triathlon.
Bravo à tous et bonne récup
Hervé D.
ce site a été créé sur www.quomodo.com