extreme man narbonne 2013

Extreme man narbonne 2013

J'avais entendu parler de l'édition 2012 : une course sympa mais pas géniale. Pourtant cette édition était top ! Ça partait pourtant mal, arrivé vers Narbonne le Samedi après midi la ciel devenait de plus en plus noir. Sur le plateau du massif de la Clape, un arbre s'est fait foudroyé à 100m de la route (impressionnant). Et dire que j'avais oublié mon k-way... J'ai eu l'impression de revivre les conditions de Digne avec le froid en moins.

Conditions Dantesques : la pluie tombe en trombe quand je récupère mon dossard sous les tentes de l'organisation. Puis du vent se lève : Moralité ce qui tombe aujourd'hui ne tombera pas demain ! Le déluge va durer 3h !

Puis le lendemain, soleil fraîcheur et calme plat. Un petit vent à 60km/h est annoncé mais en après midi. Je me lève vers 5h avale un petit déjeuner, prépare le vélo. Je me rends sur le parc à vélo vers 6h. Puis j'attends une petite heure, observant les autres concurrents : Des espagnols en majorité, ils ne sont pas tendus ils rigolent et mettent l'ambiance. Victor Del Coral arrive vers 6h30 relax, il gonfle ses roues à l'entrée du parc et en explose une mais c'est pas grave, il change sa roue tranquillement alors que le parc va bientôt fermer ! Zen le mec !

7h30 : DEPART ! L'eau est chaude il y a de la place, personne ne donne de coup et on part pour 1900m de natation, la mer est plate, mais une brise de terre anime quelques courants. Rien de méchant... à part l'australienne : ça fait mal aux jambes de sortir de l'eau et de s'y remettre !

Je fini le parcours natation : en forme... Le vélo va pouvoir commencer : la consigne principale : ne pas s'enflammer !

La transition se passe bien j'adopte la technique de Julian : je cours avec mes chaussures et c'est vrai il n'y a pas grosse différence que de courir pied nus ! « Binga binga ! » Crie un public connaisseur. Et c'est parti pour trois tours, l'idée est de faire ça le plus régulièrement possible en jouant avec le chrono : objectif prendre les points de repère au premier tour et exploser les temps de passage au deuxième puis continuer sur la lancée jusqu'à la fin. Le parcours est sympa : plat au début mais vent à contre, petite montée petite descente puis grosse montée, ravito, et descente plongeante à donf sur Narbonne plage... Je boucle le vélo en 2h20' même pas mal !

Deuxième transition : c'est pareil que la première, je suis calme et détendu... Idéal !

Et le meilleur du triathlon : la course à pied. Parcours plat, un peu de vent, de la chaleur, le but faire 1h30. Malgré des bonnes sensations je vais mettre 1h31'... J'aurai pu faire mieux mais j'étais un peu esseulé et je me suis perdu dans mes repères chronométriques. Manque de lucidité classique ! Cela dit j'arrive avec la sensation d'avoir mis le max et pour ça je suis heureux!

Un grand bravo pour l'organisation qui était vraiment à la hauteur dès Samedi, qui a géré les orages et qui a assuré jusqu'au bout !

Un grand bravo aux espagnols qui ont trusté le podium et à tous les autres qui ont mis l'ambiance...BINGA BINGA !!!!!


Prochains objectifs: La gapencîmes, le triathlon de Cassis, et le trail des truffières!


Jacques 19ième en 4h31'42 ''


ce site a été créé sur www.quomodo.com