etape 3 2013

Attention aux Escargots!

11 participants du club, c'est bien, avec du co-voiturage c'etait encore mieux!
Nous nous sommes donc regroupés pour partir ensemble. Arrivés à 10 km de Digne, la température se met à descendre de 19° à 13°, la pluie commence à tomber. Bref, cela me rappelle le Duathlon d'Aubagne, où nous avions tous fini sous les douches chaudes collectives (certains appréciant d'ailleurs beaucoup cette fraternité sous les douches).
Tout cela commence donc mal, personne ne veut amener son vélo au parc à cause de la pluie battante, Piou se demande si tout cela en vaut vraiment la peine, Rémy commence à s'inquiéter du retard que nous prenons et Christine nous rappelle que la pluie ne peut pas faire de mal!
Nous nous préparons donc, Mireille en tête avec un sourire et une rapidité impressionante. Mireille qui, pour se protéger du froid et de la pluie, n'hésite pas à acheter un K'Way blanc à 10 fois son prix sous l'oeil réprobateur de Piou. Question: combien Mireille a t-elle pu acheter ce K-Way? Réponse auprès de Piou (pour ceux qui ont un peu de temps!)
Le départ est donné, la nage dans une eau à 19° est une bénédiction. Je fais une nage correcte et sors entre Bruno et Patrick. 
Pour la transition je prends mon temps, j'ai peur du froid alors je mets ma petite veste, mes chaussettes... pendant ce temps Patrick arrive, prend son vélo et se casse avant que j'ai eu le temps d'enfiler une manche de mon gilet! Trop rapide ce Patrick!
Le parcours en vélo est agréable, la pluie s'est calmée, je fais de mon mieux... la course à pied plutôt facile, il suffit juste de slalommer entre les escargots! Parce qu'un escargot écrasé; ça glisse. Je croise Julian qui finit sa course, il a l'air en grande forme. Une dernière longue ligne droite et c'est l'arrivée.
Bruno et Patrick sont en pleine séance de massage. Patrick s'invente quelques douleurs au dos pour compléter son massage des jambes. Puis je profite également des mains expertes de la kiné. Puis ce sera au tour de Piou, de Mireille et de Christine. Au classement du massage par équipe nous devrions donc être sur le podium.
Pour finir cette journée, Bruno cherche un restaurant qui sert des tartiflettes. Nous finirons avec un jambon beurre.
Un beau triathlon ou l'on a juste regretté la pluie. Une bonne organisation et une super ambiance du groupe Salon  ont rattrappé tout cela.
Merci à tous pour cette journée.
Arnaud

Piou à l'oeuvre!

Covoiturage

Résultats des Salonais

Mireille Grein 169ième en1:48:27
Sandrine Cano 154ième en 1:38:57
Christine Lautrous 148ième en 1:33:44 (2ième V2f)
Piou 130ième en 1:27:32
Rémy Roman 124ième en 1:26:22
Arnaud Caugant 107ième en 1:21:19
Bruno Bardin 71ième en 1:15:46
Patrick Cozza 57ième en 1:13:42
Julien Dessaud 56ième en 1:13:27
Jacques Rébufa 51ième en 1:12:23
Julian Fontaine 16ième en 1:07:10

L'oeil de Sandrine

Je pars de chez moi il fait beau, mais j'avais prévu qu'il ferai pas chaud tout là haut, et bim il commence à pleuvoir de ouf en arrivant sur Dignes, ça me rappelle bizarrement le temps de Vitrolles mais en plus pire, puis ça se calme. Entre temps le camion de mon papa s'enfonce dans la boue :O j'ai cru qu'on allait camper là bas. Je retire mon dossard, vois les gens du club. Bref ensuite j'attend les 20 dernières minutes pour mettre mon vélo dans le parc, je suis à côté de Christine trop bien :). On va ensuite au lac on attend que les D3 fassent leur natation et c'est à nous, comme je l'ai dis auparavant (cf récit aquathlon 2013) je n'aime pas les départ avec les garçons, dans l'eau je panique, j'arrive pas à respirer j'attend que ça se calme, et j’accélère pour rattraper un groupe de garçon, je sors de l'eau un peu sonnée et là ma transition était comment dire UNIQUE! je met mon petit foulard pour le cou, j'enfile mon casque, je met mon gilet, par dessus mon coupe-vent, ensuite un bas de jogging, et pour finir les chaussures de vélo! je voulais pas avoir froid.  Go pour le vélo, d'entrée ça monte ... ça fait presque que ça tout le long avec des petites descentes, Christine me rattrape et je draft :D malheureusement je croise un arbitre qui me dis de m'éloigner (--')  j'arrive au bout d'1h02'02 (c'est énorme j'ai encore d'énorme progrès à faire) mais je suis pas tombée c'est le principal! Je pars pour la course. Il y a beaucoup d'escargots qui font la course avec moi, j'étais à leurs rythme (non je rigole), je réussis à rattraper quelques personnes et je finis enfin! 
Au fait moi aussi je me suis fais masser ;). Comme l'a dit Arnaud: "au classement du massage par équipe nous devrions donc être sur le podium."

Sandrine. 

tranquilles les p'tits jeunes!

Comme d'habitude, il ne pleut pas à Salon, il y a même le soleil et on garde espoir de ne pas prendre la pluie ! Mais c'est sans compter sur un énorme nuage qui va venir juste au dessus de Digne. La température passe de 18° à 11°, le vent se lève et la pluie tombe de plus en plus. 
On récupère les dossards, on sort les vélos et on s'abrite dans la voiture avec Julian (mon pilote du jour) en attendant que la pluie cesse, dans la bonne humeur (voir photo). 
En bon touriste que je suis, je n'ai pris que ma trifontion pour la course (j'ai une excuse : la météo annonçait 18° et "quelques averses"...), heureusement Patrick me prête sa veste, inutile pour lui qui est habitué aux conditions extrêmes pendant une partie de l'année !
Le départ est donné à 13h, je fais une natation assez bonne, je me retrouve dans les pieds de deux mecs et un petit groupe est devant à 10"/15". Dans les 100 derniers mètres on parvient à rentrer sur l'arrière du groupe, je n'ai fait aucun effort inutile, gestion parfaite ! Transition nulle, je n'arrive pas à enlever ma combi, ni à mettre la veste... 
Je connais le parcours vélo, je l'avais fait il y a 4 ans sur le duathlon (à mes débuts !). C'est une succession de côte pas très dure mais dans lesquelles il faut toujours relancer, je parviens à bien gérer mon effort. 
Retour au parc après un vélo assez bon, je fais une transition une nouvelle fois très longue. J'aperçois un junior qui n'est pas loin de moi, ça me motive. Je pars sur un rythme soutenu, mais je suis obligé de ralentir pour ne pas exploser. Jacques me double comme une fusée après 2km mais je ne peux pas l'accrocher. Ce sera le seul à me doubler sur la course à pied. Sur le retour je n'ai plus personne en ligne de mire, Patrick est 100m derrière depuis le début mais ne pourra pas me remonter. Je fais une course à pied plutôt mauvaise mais pour une reprise après un mois d'arrêt pour soigner les périostites, je ne pouvais pas espérer mieux. Je termine 56e, un peu en deça de ce que j'attendais. Au classement D3, on passe de la 8e à la 7e place au général, en milieu de classement, pas loin du top 6 qui étais l'objectif de départ. 
L'équipe aura été régulière tout le long puisque que l'on termine 7e à Vitrolles, 7e à Sausset, 7e à Digne... |7|7|7| Jackpot ! Manque plus que l'équipe D3 féminine !
L'année prochaine on fera encore mieux ! Un grand bravo à toute la dream team salonaise !

Julien
ce site a été créé sur www.quomodo.com