ETAPE 2 2013

Super: Machine à laver en panne !) Sausset en photos

CR de Julien

Comme tous les 8 mai, le rendez vous est donné à Sausset pour la 2e manche du triathlon D3. Nous sommes 13 salonais au départ. Après les nombreux cartons noirs en 2012 pour drafting (dont le mien !), le club de Marignane a eu la bonne idée de faire 3 vagues de départ (D3, féminine et open). Le temps est clair, le vent quasi nul et peu de vague à l'horizon. 
12h30, nous sommes 6 à partir avec la vague D3 : Bruno (qui part pour son premier tri), Julian, Jacques, Nico Lawson, Benoit Bonnelle et moi-même. Même si les vagues sont petites, la première bouée parait toujours aussi loin ! Dans l'ensemble tout se passe bien, je sors de l'eau aux alentours de la 110e place. Julian et Jacques sont déjà parti il y a bien longtemps ! Je fais une bonne transition et je pars sur le parcours vélo après avoir parcouru le long parc à vélo pied nus (ça pique !). Le début du parcours est difficile avec de petites côtes qui font bien mal, avant d'arriver dans la côte de 3km, le fameux "Col" de la Gatasso, qui culmine à une altitude impressionnante de... 122m ! Autant dire qu'à cette altitude, l'oxygène est rare ! Le retour vélo se fait sur des faux plats montants et descendants vent de face, sur lesquels je parviens à doubler pas mal de monde, je reprends presque 30 places sur le vélo.
Retour au parc, transition rapide et c'est parti pour les 5km de course. Après 500m sur la côte, on attaque une bonne montée dans les lotissements avec les derniers 100m à 15% environ. Pas le temps de souffler en haut, il faut relancer dans la descente, sur route puis dans les chemins... Retour sur la côte pour les 3 derniers km, Benoit me double à ce moment là, je tente d'accrocher mais je perds 20m sur une relance. Je fixe ses pieds pendant 500m mais je perds mètre par mètre puis je finis par décrocher, il reste un peu moins de 2km et le passage dans le sable. Plusieurs touristes salonais venu se tremper les pieds nous lancent des petits "Allez Salon !" (ça fait toujours plaisir !), retour sur la côte pour la fin du parcours, je termine à fond et complétement vidé. Je termine 3e junior, très content de ma course. 
A l'arrivée, tout le monde se raconte ses aventures, Julian qui fait une très belle course avait tout prévu, il est venu avec Bruno pour par perdre ses clés de voiture ! Jacques a été plus fort qu'à Vitrolles avec son nouveau vélo et je n'ai rien pu faire pour le battre ! Tout le monde est satisfait de sa course, on encourage Benoit Aubert, Piou, Christine, Nico Maurras, Lionel, Sandrine, Mireille qui arrivent chacun leur tour, on récupère les vélos et on mange un bout, car une course comme celle-là ça creuse ! Une belle journée de triathlon sous le soleil (enfin !), où chacun repart avec une belle marque de bronzage de la trifonction et les pieds un peu arrachés pour certain (hein Julian !). Prochaine étape dans un mois à Digne !

Julien

CR de Julian

2ème manche D3 de Triathlon à Sausset-les-Pins :

Après les demi-finales de Duat. à St-Cezaire, j'avais décidé d'enchainer avec Sausset pour la 2ème manche de Triathlon D3. Je n'ai privilégié aucune de ces 2 courses et je voulais être bien sur les deux.
Durant les 2 jours qui ont suivis les 1/2 finales j'ai essayé de récupérer mais activement! Je suis allé à la séance de natation de Driss lundi soir histoire de reprendre des appuis dans l'eau et fait 1h30 de vélo + course à pied avec Jérôme le mardi.
Ce mercredi matin, jour de course, j'avais encore des pointes aux quadri et mollets mais rien de plus normal au final! Le temps est de la partie, grand soleil, et la mer est calme, peu de vagues ce qui est rare à Sausset. Je n'ai pas vu mes temps de passage mais je pense avoir faire une bonne natation, je sortais régulièrement la tête pour m'orienter et éviter de zigzaguer jusqu'à la bouée et je sors dans les 10 de l'eau! La sortie de l'eau est pleine de galets et de pierres et je m'écorche les pieds, de plus, il n'y a pas de tapis dans l'aire de transition du coup on court pieds nus sur le goudron bien chaud. En gros Sausset c'est pas le panard pour les pieds!
Sur la partie vélo j'essaye de me donner à fond mais là ça coince au niveau des quadris, du coup je tourne bien les jambes dans les montées ce qui n'est pas plus mal. Sur la 2ème partie vélo on a le vent en face et là je manque clairement de puissance c'est dur d'emmener de la braquasse! Mais je ne perds pas de places et j'arrive au parc dans de bonnes conditions pour la CAP. Le fait de tourner les jambes m'a fait du bien et je démarre la CAP sans douleurs ce qui me permet de conserver ma place. Je termine ce triathlon sprint en 1h01 à la 10ème place au scratch (3ème D3) c'est mon meilleur temps sur un triathlon sprint je suis donc très satisfait de ma course et j'espère poursuivre ma saison sur cette voie. 
ce site a été créé sur www.quomodo.com