etape 1 2013

résultat vitrolles étape 1 D3 triathlon

Julian Fontaine 33ième en 1:04:53
Julien dessaud 75ième en 1:09:39
Jacques Rébufa 76ièma en 1:09:40
Jean-Yves Desse 102ième en 1:13:14
Arnaud Caugant 124ième en 1:15:12
Christine lautrous 216ième en 1:27:53 (1ère v2) 2ième vétran f
Sandrine Cano 232ième en 1:31:43
Mireille Grein 257ième en 1:49:19
Cécile Joubert 260ième en 1:52:55
Lionel Durey abd

Sur le relais notre équipe composée de Piou (vélo)et de ses acolytes (Pierre-Yves Semet(nat.) 
Thibault Laurent(cap)) fait 4ième en 1:10:11 (une pénalité)

LE MOT DE MIREILLE

Suite au Du..., je me suis dit qu'il serait peut être intéressant pour moi de connaître le tri...
He bien c'est fait. Mon appréhension, comme celle de beaucoup de personnes visiblement, était la nage : (peur du large, des poissons, de la profondeur...) la liste est longue.
Ainsi pour avancer et finaliser l'épreuve j'ai du imaginer toutes formes de nage (je pourrais peut être en parler à Driss pour dépôt de brevet) pour atteindre la première bouée.
Lorsque je rentre dans le parc à vélo je me fais disputer par l'arbitre qui me demande de ne pas avancer, de remettre mon casque... C'est pas bien grave j'ai fait ce qu'il m'a demandé sagement.
En ce qui concerne le vélo "trop facile" par rapport à Aubagne. L'enchaînement à la CAP  s'est fait sans difficulté malgré un peu de fatigue.
Une fois la compèt terminée : soulagement et contente de retrouver les amis du Club.
Mireille.
DSC_0159.JPG
DSC_0181.JPG

Pour Jean Yves c'était un premier.....

Me voilà inscrit à mon 1er triathlon sur Vitrolles, quand faut y aller faut y aller ….
Mon but est de découvrir, de prendre des repères et la performance importe peu
mais une fois lancé …..
Depuis quelques jours, je scrute le ciel  en espérant que ce dernier  va s’améliorer
mais en vain. Tant pis, de toute façon  il va bien falloir se mouiller d’entrée.
Départ natation avec un peu de stress. Je vois du monde partout mais ne perçoit déjà plus la 1er bouée,
tant pis je tente de suivre comme je peux  mais ma respiration est très soutenue et  j’entends des cris à
gauche, à droite ….mais bon je continue tant bien que mal.
Après la 1er bouée, je m’écarte un peu  (trop peut-être) mais ça va déjà un peu mieux.
Passage de la deuxième bouée, j’aperçois l’arche de sortie ça me motive, je sors de l’eau assez loin
(193 iéme,  je pense que je vais devoir  me décider à aller au cours de Driss…).
1er transition très longue, Christine et Sandrine sont déjà là, le temps d’enlever ma combi, de mettre
un maillot puis un coupe vent, tant pis je laisse tomber les gants et me voilà reparti.
Départ vélo au taquet sous la pluie, là  je me sens bien (merci Jérôme pour le travail de cet hiver).
Le parcours est assez plat avec quelques petites relances (une petite bosse n’aurait pas fait de mal),
je me régale et ne fais que doubler jusqu’à la fin du parcours.
2iéme transition, beaucoup plus facile et rapide malgré les mains gelées.
Je pars en  CAP,  Pierre-Yves qui fait le relais avec Piou et Laurent me laisse sur place.
J’ai les cuisses un peu dur mais je fais avec et me contente d’assurer un bon train ce qui me permet de
continuer à doubler quelques concurrents.
La ligne d’arrivée franchie, je suis très content et commence déjà à penser  aux points à améliorer (et il y en a ……).
Pour le classement on verra plus tard (102iéme)
Bravo aux autres participants de Salon Triathlon et plus particulièrement aux filles
JY

Julian c'est tout à donf!

1er triathlon de la saison et 1ère manche de D3. Nous étions 12 du club à être présent sur la course malgré les conditions météo : 5 individuels homme, 1équipe relais et surtout 4 féminines!
A une semaine de la demi-finale D3 à Saint-Cézaire je veux être prudent pour ne pas me griller mais les conditions météo me rappellent vaguement Aubagne! 
Sur l'aire de départ de la plage des Marettes, les pieds dans de l'eau à 14 degrés (8 degrés dans l'air) je me dis "Put*** qu'est-ce que je fous là?"
Le départ est donné, ça part à balles, le corps chauffe vite dans la combi et je n'ai pas froid. N'aimant pas beaucoup nagé en combar, je suis pour une fois très satisfait de ma natation, les séances en combi de cet hiver et les conseils de Driss ont finis par payer.
Quand je sors de l'eau, il pleut toujours, à partir de là je sais que je vais rester mouillé jusqu'à la fin de la course. Je prend le temps de mettre des chaussettes étanches pour ne pas me retrouver frigorifié des pieds comme à Aubagne. Ma transition est donc un peu longue, je m'élance sur la partie vélo, mains sur les prolongateurs. Le parcours est un peu tortueux au départ et rendu glissant par la pluie d'autant plus qu'il y a plusieurs ronds-points à passer. Une fois ces difficultés passées le parcours est ultra-plat et ya possibilité d'envoyer. Je pose le vélo avec 37,8 km/h de moyenne au compteur, et là ma transition est longue, j'ai du mal à enfiler les chaussures. Jusqu'à la mi-course à pied j'aurai des bouts de bois à la place des pieds. Puis mes pieds se réchauffent et je parviens enfin à dérouler. Je finis la course à pied au taquet malgré 2 points de côté, à la 33ème place, content de ma course où j'ai pris beaucoup de plaisir malgré les conditions météo. 
Félicitations à tout le monde, il fallait le finir ce triathlon! En espérant avoir le beau temps à Sausset...

Compte rendu de Sandrine

Mon 1er triathlon baptisé sous la pluie, que du bonheur. Je n'avais pas peur de l'eau mais surtout du vélo ou je n'étais pas du tout préparée ...
Bref le départ est donné dans une eau aux alentours de 14°C, avec la combi ça se passe bien mais je panique (pourquoi je sais pas) alors je nage en dos sur 50m à peu près puis reprends mes esprits, je sors 6ème de l'eau chez les filles à peu près et je retrouve Christine à la transition, je galère pour ma combi puis mets beaucoup de temps à me préparer, je m'en sors quand meme :). Le vélo commence et c'est là que je me fais doubler mais énormément quoi (c'est décidé je vais m'entrainer le Samedi matin), tant bien que mal j'arrive frigorifiée et pars pour la partie course à pied et c'est là que mes jambes disparaissent! J'ai du mal à courir, du moins j'ai l'impression que je sais plus courir mais ça va ça revient plus tard, et j'arrive à finir en sprint.

J'ai réussi à finir c'est déjà ça.
Sandrine
ce site a été créé sur www.quomodo.com