NICO, 5 FILLES, 1 CHAMPIONNAT

SPECIAL LIEVIN

Derrière une banderole, tout un club !

P1130044.JPG
P1130075.JPG

PETIT MEMO !

"On se souvient tous du Duathlon de Privas le 16 mars 2014... les filles (Mireille, Monique, Christine et Marie-Christine) se sélectionnent pour la Finale du Championnat de France des Clubs de Duathlon D2 Filles. Quelques mois plus tard... rendez vous à Liévin 8-) "


MONIQUE, L'ANNEE PROCHAINE J'Y RETOURNE !!

" Liévin, ça fait des mois qu'on en parle, mais les dernières semaines ont été décisives ! Juillet et août à courir et pédaler avec mon coach de l'été, me voilà prête à concourir aux côtés de Sandrine. Julian et Jonathan nous ont coaché pour un entrainement "transition" ; Nico nous lâche pas : courir, pédaler, récupérer ! 
Quelques trafics de housses vélos plus tard, nous voilà dans le train pour Liévin. Ambiance détendue... Les ados que nous sommes envoyons et recevons de nombreux SMS. Je me repose : Peyrolles et la cap de jeudi m'ont épuisé. L'arrivée à l'hôtel "Le Paris-Brest" (http://www.leparisbrest.fr) est mouvementée... vite, vite montage de 5 vélos pour Nico, installation dans les chambres et mise en tenue pour repérer le parcours et assister au débriefing. Premier constat : Marie-Christine n'a pas de gourde et moi, il me manque un bouchon aux poignées... Le parcours est compliqué, pas facile de se repérer encore moins quand on est blonde. Comme Nico est "à pied", il nous trouve une copine pour nous accompagner sur le parcours. Debriefing extrêmement sévère : ça rigole pas ! Nous nous trouvons un p'tit resto sympa et y goûtons des "Faluches". J'ai assuré : eau, Faluches au poulet et crème caramel. Une si mauvaise élève qui va faire Peyrolles contre l'avis du coach, fallait bien un menu diet'... Mes yeux "clignotent", il faut que je récupère de ma journée "transport".
Réveil matinal avec la pluie... Nico, en bon coach, ne veut pas nous voir mourir de froid en attendant le départ. Marie-Christine, se dévoue pour un 2ème contact : draguer l'équipe masculine qui séjournait dans notre hôtel, et qui avait un minibus... L'avantage d'être blonde, c'est pour le 1er contact : erreur de chambre pour réveiller Christine et MarieChristine qui sommeillent tranquillement alors que nous finissons le petit-déjeuner..... hihihihi  Nico nous dépose, va rendre le minibus aux hommes et ne reviendra qu'après le départ, grâce à un taxi hyper long et hyper cher (4km = 22 euros) Nous abandonnons nos effets personnels aux coach de Montluçon.  
Le départ est donné, ça part vite. C'était prévu... Mireille est dans le groupe, Sandrine devant moi à 3 pas et les copines derrière. Dès le premier kilomètre je double Sandrine. Je l'abrite et l'invite à s'accrocher : faut faire le vélo ensemble !! 3 semaines que je la saoule avec ça... J'ai Mireille en ligne de mire... Je me souviens de mon SMS à Jérôme : "Prépare les bouquets, j'arrive avant Mireille !" Nico est enfin là, ça fait du bien : ses encouragements et ses excellents conseils. Lui si calme, il a tellement gueulé, que je n'entends que sa voix... 
T1 est rapide... J'aperçois Mireille à 100m. Je ne la doublerais  qu'au début du 3ème tour : je n'ai pas les cuisses et je regrette d'avoir été une si mauvaise élève. C'est en la doublant que j'accroche une fille de Créteil et c'est parti pour 2 tours en draft beaucoup plus confortables que les précédents.... La ligne est proche, je me prépare... Je mets les pieds à l'air dans la descente, je passe la jambe, le vélo reste bien droit : le passage de la ligne est parfait ! Et là, je ne vois plus rien que la trifonction d'une concurrente s'enfuir devant moi. J'ai débranché le cerveau, je vois mes baskets au sol... Tout d'un coup j'enrage, il y a un vélo sur mon emplacement... Ca me fâche tellement que j'en oublie de faire un malaise ;-) 
T2 est rapide aussi.... La cap se fait totalement sous la pression : Mireille n'est pas loin !! Nico m'encourage et je me souviens "1 place est 1 place", "le Top 10".... Début du dernier tour de stade, une athlète me passe à côté, je ne peux rien faire... Il reste 200m à faire et je suis toujours aux coudes à coudes avec une fille d'Endurance Triathlon. J'allonge la foulée (ça j'y ai pensé seule), je tire sur les bras (ça Nico me l'a "gueulé") et je la dépose :-D."

Je remercie les coach : 

* Nico (trop dur de partir avec 5 filles). Il a assuré. Moi, j'suis plutôt une stressée et ne pas avoir à gérer les trajets, les résas, le timing... c'est cool ! Ses encouragements et ses conseils durant la course ont été précieux.
* Jérôme, coach cap, "j'attends le bouquet de fleurs !"
* Jonathan, mon coach de l'été. Toujours présent pour me faire rouler et pédaler.
* Julian F., pour son excellent coaching transition à T1 et T2.
* Rémi R., mon coach diététique. Bientôt plus d'hypo !
* Jacques S., mon coach pharmaco. Sporténine m'a aidé pour la récupération entre Peyrolles et Liévin. 
* Benoît A., pour ses exercices vélocité à faire 10 fois...

Je remercie les copines :

* Christine c'est ma cop's. Je ne me serais jamais lancée dans l'aventure sans elle. Et pour ça merci <3
* Mireille, ma grande motivation à la cap ;-) ... Maintenant, faut que j'accroche Anne-Lise ...
* Sandrine, je t'embarque avec moi en 2015 !! Et tu confies ton sac rose à Nico.
* Marie--Christine, pour son calme, son audace et sa tournée :-P

Monique 40 ème au scratch sur 51 filles, 1:19:27


P1120978.JPG
P1130031.JPG
P1130032.JPG
P1130055.JPG
P1130059.JPG

CHRISTINE

"J’ai rejoint l’équipe des féminines et le « coach qui mérite une médaille» à Paris avec un moral à -120 et l’énergie qui va bien avec. Et franchement, il m’a fallu ¼ d’h à les observer avec leur vélo en bandoulière dans les PETITS sacs prévus à cet effet pour que tout redevienne façon pente optimiste : Mireille en super extra forme, Sandrine qui découvre la « France », Mo qui appréhende et M Christine, fidèlement sereine, Nicolas presque silencieux. Les péripéties se sont enchainées, on a perdu la course, perdu le sac de Sandrine, retrouvé le sac et retrouvé nos rires après la douche. C’est passé très vite, c’était trop strict et trop rapide pour moi… Ms l’année prochaine, avec les nouvelles adhérentes, je crois sincèrement que ça va déchirer.  Surtout si  Mo revisite les chambres d’hôtel des athlètes masculins  le matin au réveil…"


Christine L. 49ème au scratch sur 51 en 1:24:24

 

P1120983.JPG
P1130014.JPG
P1130023.JPG

LE COACH

"Tout d abord je tiens à vous dire les filles que vous êtes un super groupe et merci pour ce super weekend. Pour le côté course, vous m avez vraiment bluffé. Que de progrès flagrant notamment pour Mireille, Monique et Marie-Christine qui m ont vraiment fait plaisir. Notre petite Mireille qui prend son pied que ce soit des courses de village ou un championnat (quel talent). Pour Christine, il s agit de notre diesel du groupe qui a peur que son coeur s arrête lol et Sandrine dans un jour sans. Mais je tiens à vous féliciter car vous avez toutes terminé la course et suivi les entraînements... qui finissent toujours par payer. Quelques péripéties notamment la pluie du dimanche matin qui m a contraint à trouver un autre moyen de transport pour éviter le déplacement sur site en vélo. L'équipe des Piranas se trouvant au même hôtel nous prête leur camion. Un peu en retard, le pied un peu lourd... et la police de Lens qui me contrôle. Pas de papier... Je leur explique que nous sommes en retard et que je suis collègue. Mais tout s arrange ! Les filles pourront prendre le départ. Quand à moi je ramène le camion et revient en taxi qui mettra un temps fou à arriver me faisant rater le départ de quelques minutes.  Pour le reste les filles donneront leur impression de course. Je pense qu elles m ont entendu leur crier dessus. L objectif est atteint : des progrès, de l ambiance, un état d esprit et du plaisir. Vivement l année prochaine avec aussi les autres nouvelles sur qui je compte bien. Le pied quand vous voulez les filles !!!!!"

Nico L., coach
P1130079.JPG
P1120979.JPG

MIREILLE

"Après une semaine où le moral était au plus bas à l'idée de partir, porter le vélo dans le train, faire la course, aller dans le Nord...me voilà sur place avec les filles et Nicolas. Bonne ambiance, montage de vélo, visite des chambres d'hôtel nous allons passés deux jours complet ensemble. Je partage la chambre avec Sandrine et même le lit !!! le Briefing sévère et académique : le stress monte. Repas au restau à manger des faluches spécialité du Nord...Repas peut être pas tout à fait adapté cela permet d'oublier un peu la course du lendemain. le matin ...motivation très moyenne dans ce cas là je repense au duathlon d'Aubagne et je me dis tu l'as fait. Il faut y aller !!! je me sens plutôt bien dans ma course surprise de ne pas être dépassée rapidement par les filles au vélo. Monique me suit de près et de plus en plus près elle me rattrape au troisième tour vélo...Je l'encourage. l'arrivée est un soulagement ça y est c'est fini !!! en me disant que  c'est très certainement mon dernier championnat.

Merci à  Nico pour sa patience (supporter 5 filles c'est pas rien !!!), pour son sérieux et son calme : des qualités requises pour un être un bon coach et qui nous a soutenu sans relâche tout au long de ce week end qui restera un souvenir intense pour moi. Merci à notre président qui nous a encouragé et qui était présent avec nous par texto!!! Merci les filles Céline, Cécile...pour votre soutien

et Et un grand merci à thiery qui nous a accueilli sur le parking avec le champagne pour notre retour et pour honorer mon anniv, avec la complicité des filles. Quelle surprise !!! "


Mireille G.

P1120971.JPG
P1120985.JPG
P1130063.JPG
20140930_152622.jpg

SOIREE LIEVIN

Pour les adhérents souhaitant féliciter les féminines pour leur participation à la Finale du Championnat de France des Clubs de Duathlon Filles D2, j'organise une soirée chez moi :

le samedi 27 Septembre 2014 à partir de 19h30

Le principe reste le même : chacun amène un petit quelque chose à manger et/ou à boire.

A bientôt

Mireille 

En avant première, quelques récits et photos en cliquant ici !
ce site a été créé sur www.quomodo.com