D3 duathlon étape3

C'était chaud, très chaud....

Pour la dernière étape du troisième tour de duathlon D3, le temps n'était pas de la partie. Vent fort. Cependant tout le monde ou presque était prêt à en découdre! Presque car l'équipe du triathl'aix était aux abonnés absents... Cela n'a rien changé à la lutte des deux clubs pour la quatrième place qualificative pour les demies finales. Les salonais ont fait une très belle course de groupe. Mais orange fini devant malgré tout. Comme Aix n'était pas là pour défendre sa deuxième place, cela permet aux salonais de finir à la quatrième place. Coté plus individuel un grand Bravo à François Chabaud qui finit premier loin devant la concurrence. Bravo!
Et un bravo à l'organisation de Sorgues qui nous a régalé d'une épreuve qui s'est parfaitement déroulée!
Les Salonais sont en demies: RDV à Rodez le 27 Mai!

Le CR du Ludo!

Pour ma première course de l'année, j'ai quand même pris cher. Comme je m'y attendais un peu, j'ai anticipé: je me suis couché trop tard hier, comme ça les excuses étaient toutes trouvées.
Le premier morceau de course à pied s'est bien passé, rien à dire. Par contre, à vélo, j'ai été rapidement gêné par des crampes aux mollets. En fait, je n'ai jamais fait un duathlon sans être gêné par ce phénomène. Je sais pas quoi faire. Quelqu'un a-t-il une solution, un tuyau? Cette course contre le vent était très amusante: personne n'avançait! le faux plat du départ, très cruel, ressemblait à une course de lenteur. A un moment, j'ai aperçu Stéphane devant, je me suis dit "tiens, je vais le doubler!". J'ai fait plusieurs kilomètres à 10 mètres derrière lui, j'ai jamais pu le rejoindre. Ca aussi, c'est cruel...
Et la dernière course à pied, j'ai explosé! j'ai même dû marcher: grosse barre dans la poitrine, nauséeux... ensuite, j'ai retrouvé mes moyens tout doucement, pour finir en douceur. Merci à Rachel pour ses encouragements! Nous serons là pour t'encourager, dans quelques jours pour le grand rendez-vous qui t'attend, promis.
J'ai fait 4 minutes de moins que l'an dernier, ce qui m'étonne. Le parcours à pied n'était-il pas plus court?
Et maintenant, une sieste...

Le mot de Julian...

Le dimanche 15 avril se déroulait la dernière manche D3 de Duathlon et j'avais à coeur de bien faire pour l'équipe. Après un bon échauffement je vais m'aligner sur le départ et, va savoir comment, je me retrouve en 1ère ligne (cf photo) je crois que c'est la 1ère fois que cela m'arrive!
Du coup, sachant qu'il y a le troupeau derrière je pars à fond limite en sprint puis je temporise au bout de 100m pour prendre mon rythme course. Au milieu de la deuxième boucle de 2,5kms en course à pied, Benoit me rattrape et nous restons ensemble jusqu'au parc à vélo. Ma transition est bien lente comme d'habitude, je n'ai pas encore le coup, je rattrape mon retard sur la partie vélo où je reste couché mais sur mes minis-prolongateurs pendant 5 bons kilomètres, jusqu'à ce que le vent tourne et là j'ai bien du mal à tenir la position avec le vent latéral. Je suis obligé de descendre les mains en bas pour éviter de partir sur le bas-côté, le vent est trop fort! (j'aurai du monter des prolongateurs plus longs!) Finalement je suis rattrapé par Bruno et nous arrivons quasiment ensemble dans le parc à vélo pour la dernière boucle en course à pied.
A la sortie du parc je donne ce qu'il me reste pour finir la course en 1h05 alors que Bruno et Benoit arrivent quelques secondes derrière.
C'est un bon résultat pour l'équipe et puis nous somme qualifié pour Rodez!! :)
ce site a été créé sur www.quomodo.com